« Une Vie » de Simone Veil

FullSizeRender

  • Edition : Livre de Poche
  • Pages : 192
  • Date de parution : aout 2009
  • Disponible : ici 

Résumé : « L’idée d’extraire de ma biographie les quelques passages qui peuvent être regardés comme d’utile pédagogie vis-à-vis de la jeunesse d’aujourd’hui m’a paru séduisante. Simone Veil. Cette édition pédagogique regroupe les quatre premiers chapitres d’Une vie et couvre la période 1927-1954. Ce que Simone Veil a vécu durant ces années – où elle passa d’une enfance protégée à l’horreur des camps de concentration, puis retourna à la « vie normale » – sans pouvoir partager son expérience avec ceux qui ne l’avaient pas connue, s’inscrit dans le nécessaire devoir de mémoire des jeunes générations. Source de réflexions, son sobre récit est également une leçon de courage et d’espoir. Édition annotée par Isabelle Hausser. En annexe : extrait du discours de réception de Simone Veil à l’Académie française par Jean d’Ormesson ; extrait de l’interview donnée par Valentine Veil au magazine Elle. « 

Mon avis : Après le décès de Madame Simone Veil le 30 juin 2017, tous les magazines, les journaux se sont tournés vers l’histoire de cette grande dame du XXème siècle. En effet Simone Veil a été une des premières femmes sénateur en France et surtout elle a été à l’initiative de la légalisation de l’IVG lorsqu’elle fut ministre de la Santé en 1974.

La partie la moins glorieuse de sa vie est l’histoire de sa déportation dans les camps de travail en Allemagne et en Pologne. Et c’est cette histoire que j’ai lu à travers les 3 premiers chapitres de son autobiographie.

Le roman « Une Vie » de Simone Veil reprend toute la vie de l’auteur, mais je ne savais pas trop si j’aurai le courage de tout lire donc je me suis tournée vers ce format réduit, adapté pour les lycéens qui reprend les 3 premiers chapitre d’Une vie. Du côté de la forme j’ai trouvé ce roman très intéressant car, comme il est adapté aux étudiants, il contient énormément d’annotations en bas de page sur des faits historiques marquants ou personnages important. J’ai trouvé que ces petits rappels ont leur importance et vient appuyer le contexte de la guerre et la façon dont les Français l’ont vécu.

Dans ces trois chapitre Simone parle de son enfance à Nice où elle a vécu une vie paisible et heureuse avec son frère et ses soeurs. Comme j’habite la côte d’azur je connais parfaitement bien le quartier des Musiciens où à vécu Simone Veil ce qui m’a particulièrement touché. Puis dans son deuxième chapitre elle raconte le début de la guerre, les faux papiers, sa déportation à Paris puis à Auschwitz. Quand j’étais au collège j’avais participé à la visite des camps de concentration de Auschwitz et lorsque j’ai lu le roman j’ai tout de suite visualisé l’horreur et la vie de ces camps. Enfin, dans son troisième chapitre elle raconte son retour en France après la guerre et le début de sa vie de famille, la raconte avec son mari et la naissance de ses fils. Il y a également les prémices de sa vie politique mais le roman s’arrête la.

À vrai dire je m’attendais à trouver un roman triste, déprimant, dur … Mais en fait l’auteure raconte son histoire sans tomber dans le pathos. Elle ne cherche pas la pitié du lecteur, elle expose seulement les faits. Ce que je trouve très intéressant car ce roman fait donc l’objet d’une prise de conscience plus que de chagrin.

J’avoue avoir regretté de ne pas avoir choisi la version longue mais peut être un jour je la lirais. En tout cas ce petit format raconte déjà beaucoup de chose et je suis ravie de voir que l’éducation Français l’ai ajouté à son programme scolaire pour les lycéens. Je le conseil à tous, vraiment. Pour que cette grande dame nous reste en mémoire.

Ma note : 4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s