Historique

« Le mystère Jérôme Bosch » de Peter Dempf

FullSizeRender - copie

  • Edition : Cherche midi
  • Pages : 464
  • Parution : septembre 2017
  • Disponible : ici 

Résumé : « 2013 : Madrid. Le Prado. Le Jardin des délices, célèbre triptyque du peintre flamand Jérôme Bosch, a été vandalisé par un prêtre dominicain. Le religieux, convaincu que l’œuvre dissimule un dangereux secret susceptible de nuire à l’Église, a lancé du vitriol sur le tableau avant d’être maîtrisé par les gardiens du musée.
Restaurateur de tableaux, Michael Keie se voit confier la tâche délicate de remettre le triptyque en état. Très vite, il fait une découverte stupéfiante : à plusieurs endroits, les couches de peinture altérées laissent transparaître des symboles cachés. Avec l’aide de son collègue madrilène Antonio de Nebrija, un vieil érudit fantasque, Keie va tenter de déchiffrer ces signes étranges.
1510 : Petronius Oris arrive à Bois-le-Duc dans les Flandres pour travailler aux côtés de Jerôme Bosch. Alors que la cité est envahie par les sbires de l’Inquisition, Petronius découvre que Bosch, initié à un secret hérétique, travaille en secret à un mystérieux triptyque.
Avec ses deux enquêtes parallèles, l’une dans le présent, l’autre dans le passé, qui se font écho pour percer le secret du célèbre Jardin des délices, Peter Dempf fait preuve d’une incroyable érudition et nous offre un suspense magistral qui tient en haleine jusqu’à la dernière page. »

Mon avis : Le mystère Jérôme Bosch est le second livre que je lis avec la Team Thriller du Cherche Midi dont je fais partie depuis la fin de l’été. Quand j’ai reçu ce deuxième roman je n’étais pas très emballée par la quatrième de couverture … je ne suis pas une grande fan de peinture ni de renaissance alors c’était pas gagné ; je ne savais même pas qui était Jérôme Bosch c’est pour dire !

Le livre en lui même est très beau avec une superbe couverte qui dévoile la plus grande partie du triptyque du Jardin des déciles. Cette couverture m’a beaucoup aidé car j’ai pu m’y référencer quand il y avait des descriptions du tableau.

Bref c’est donc avec peu d’entrain que j’ai commencé ce roman, mais au fil de ma lecture j’ai vraiment accroché pour au final le dévorer. J’ai beaucoup apprécié le fait que ce soit un roman chorale (en deux temps), en 2013 et en 1510. Les personnages sont mystérieux et intéressants je ne dirai pas qu’ils sont attachants, mais le personnage de Petronus est touchant car il enchaine les galères sans vraiment comprendre dans quoi il est embarqué.

J’ai également apprécié le sujet global du roman, qui sort un peu de l’ordinaire et surtout le côté historique est très intéressant ; c’est une période que je ne connais pas du tout et j’ai pris plaisir à la découvrir. Il y a beaucoup de référence et réflexions religieuses et j’avoue que si on a peu de connaissance biblique on peut être vite perdu. Je trouve que Peter Dempf a fait un très bon roman, avec de véritables recherches historiques et artistiques, le tout avec un style linguistique un peu soutenu. Enfin le rythme de lecture est également facile et agréable.

Le seul petit bémol serait qu’il manque un peu de douceur et de féminité dans le roman. Les figures féminines sont certes présentes mais peu travaillées (à mon goût). Globalement j’ai passé un bon moment de lecture et j’ai été très agréablement surprise de faire tomber mes pressentiments de départs.

Ma note : 3,5/5

IMG_1392

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s